Installation groupe électrogène

Écrit par les experts Ooreka

Les règles et précautions d'utilisation à respecter à l'installation du groupe électrogène.

L'utilisation d'un groupe électrogène nécessite des précautions à l'installation du groupe électrogène, et répond à une réglementation du groupe électrogène.

Par la suite, l'usage demande un minimum d'entretien du groupe électrogène et de maintenance du groupe électrogène ainsi que des connaissances sur une éventuelle panne du groupe électrogène.

Installation groupe électrogène SDMO

La classification du groupe électrogène

L'accessibilité délicate à la masse du groupe électrogène et l'impossibilité de réaliser des prises de terre permanentes et sûres requièrent l'attention à l'installation afin de protéger les utilisateurs du groupe électrogène et des équipements alimentés.

Selon le type du groupe électrogène, sa classification est à prendre en compte quel que soit le type d'énergie fournissant la puissance électrique, elle s'applique au :

Au niveau des appareils électriques, il existe 4 classes de sécurité qui s'appliquent également aux groupes électrogènes :

Classe Description
0 Matériel possédant uniquement une isolation fonctionnelle, mais pas de liaison à la terre des masses métalliques. Interdit en Europe.
1 Matériel possédant une isolation fonctionnelle et liaison à la terre des masses métalliques.
2 Matériel possédant une double isolation des parties actives (isolation fonctionnelle et matérielle). Pas de liaison à la terre des parties métalliques.
3 Matériel de classe 2 équipé d'un transformateur TBTS (Très Basse Tension Séparée).

Les principales différences entre des appareils de classe 1 et des appareils de classes supérieures sont donc les suivantes :

  • Classe 1 : protection via la prise de terre : c'est le plus souvent le cas du groupe électrogène portable de quelques kVA.
  • Classes 2 et 3 : Aucune partie accessible ne peut être soumise à une tension dangereuse même à la suite d'un premier défaut. Cas du groupe électrogène mobile ou fixe.

Groupe électrogène : les précautions d'installation

La masse du groupe électrogène et les masses des matériels d'utilisation doivent être interconnectées par un conducteur de protection (prise de terre) quelle que soit la classe 1 ou 2 du groupe électrogène.

L'utilisation d'appareils ne doit se faire que si le groupe électrogène est équipé d'un disjoncteur différentiel afin d'éviter les risques d'électrisation.

Au cas où le groupe électrogène ne possède pas de disjoncteur différentiel, il faut en ajouter un sur le circuit pour protéger l'utilisateur des risques d'électrisation.

Raccorder un groupe sur le réseau domestique

Il est déconseillé de tenter un branchement d'une sortie de groupe électrogène sur une prise domestique.

Pour raccorder un groupe électrogène sur le réseau électrique domestique, il faut utiliser obligatoirement un coffret inverseur raccordé sur le groupe et intercalé entre le compteur et le tableau de distribution.

Conseils :

  • Ne pas laisser le groupe électrogène sous la pluie ou la neige.
  • Le placer dans un lieu dégagé et plan.
  • Ne pas le manipuler les mains mouillées.

Gaz d'échappement et combustible du groupe électrogène

Les moteurs thermiques émettent du monoxyde de carbone toxique. Il ne faut jamais faire fonctionner un groupe électrogène dans un local fermé ou sans une ventilation suffisante.

Le pot d'échappement d'un moteur thermique devient extrêmement chaud et le reste longtemps après l'arrêt du moteur. Un groupe électrogène devra installé dans un lieu dégagé et à l'issue de l'utilisation ne devra pas être transporté ou rangé sans avoir suffisamment refroidi.

Le carburant des moteurs thermiques est inflammable. Le groupe électrogène devra être utilisé loin de flammes et des précautions devront être prises avant tout ravitaillement en carburant qui se fera obligatoirement moteur arrêté.

Les conseils d'utilisation du groupe électrogène

Avant la mise en route

  • Vérifier le niveau d'huile,
  • vérifier le niveau de carburant,
  • vérifier le niveau de liquide de refroidissement (groupe refroidi à eau),
  • vérifier l'état du filtre à air.

À la mise en route

  • S'assurer que le disjoncteur de circuit est ouvert (l'alternateur ne débitera pas de courant durant la phase de démarrage),
  • ouvrir le robinet d'arrivée de carburant,
  • mettre le contact (clé ou contacteur sur le tableau de commande),
  • démarrer le moteur.

Au démarrage

  • Laisser tourner le moteur environ 1 minute pour laisser le régime moteur se stabiliser,
  • vérifier que les équipements et appareils sont correctement branchés,
  • enclencher le disjoncteur de circuit pour que l'alternateur débite dans le circuit.

Produits


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
gilles brisset

Électricité, alarme, automatismes portails, volets | ediss brisset gilles

Expert

BM
bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, chauffage | www.batirmoinscher.com

Expert

jb
jean jacques basso / sodif

fabricant de produits et matériel pour le bâtiment | sodif

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !